Actualités

Alimenter l'Europe avec le soleil de Tunisie?

Notez cet article
(1 Vote)
Ecrit le janvier 19, 2015

En Tunisie, une entreprise a imaginé installer sur une petite parcelle du Sahara un système de récupération de l’énergie solaire. Le but: approvisionner toute l’Europe d’ici quelques années avec une énergie verte et bon marché.

Le projet Tunur est un partenariat entre investisseurs tunisiens et britanniques. Il utilise la technologie CSP, « concentrated solar power » ou en français « centrale solaire thermodynamique à concentration ». Différent du fonctionnement des panneaux solaires, ce type de centrale permet de stocker l’énergie et de l’exploiter plusieurs heures après le coucher du soleil.

L’électricité ainsi générée est transférée par voie sous-marine jusqu’en Italie, au niveau de Rome. De là, les acteurs du projet espèrent éclairer de nombreux pays européens et « décarboniser l’Europe » explique Kevin Sara, le responsable de Tunur, dans une interview à Bloomberg.

TuNur Image

C’est la Grande-Bretagne que l’entreprise vise en premier lieu. Depuis cet été, le gouvernement britannique accorde des subventions à des fournisseurs d’énergie renouvelable, basés en dehors du pays. Le projet Tunur, pour lequel 10 millions d’euros ont déjà été dépensés, pourrait alors être achevé et permettre d’importer 2 gigawatts d’énergie solaire en Grande-Bretagne.

Selon la BBC, avec ce projet « jusqu’à 2,5 millions de foyers britanniques pourraient être éclairés grâce au soleil tunisien d’ici à 2018 », et à des prix défiants toute concurrence. C’est 20 % « moins cher que les éoliennes en mer et moins cher que le nucléaire » assure Kevin Sara, le chef du projet Tunur.

Reste à savoir si la géopolitique de l’Afrique du Nord ne risque pas d’être un frein au bon fonctionnement d’un tel dispositif. Selon les responsables, la ligne sous-marine reliant la Tunisie à Rome est parallèle à un pipeline de gaz qui n’a jamais été coupé, même pendant les printemps arabes.

Source citizenpost

Media